Avocat excès de vitesse

vitesse1Les contraventions pour excès de vitesse sont de plus en plus nombreuses en raison notamment de la multiplication des radars automatiques.
Que ce soit avec les radars automatiques ou avec les différents cinémomètres, les contrôles de vitesse doivent respecter scrupuleusement certaines procédures.
Bien souvent ces règles ne sont pas respectées et le contrôle se trouve entaché de nullité.
En raison des sanctions encourues, les conseils et l’assistance d’un Avocat spécialisé sont indispensables.
Fort de ses nombreuses décisions de relaxes, Maitre BEHAR, Avocat en droit routier, se propose d’assurer la défense de vos intérêts dans tout la France.

LES SANCTIONS ENCOURUES

Sanctions administratives

Toute contravention donne lieu, de plein droit à une réduction du nombre de points du permis de conduire dans les conditions suivantes :
excès de vitesse de moins de 20 km/h : 1 point
excès de vitesse entre 20 et 30 km/h : 2 points
excès de vitesse entre 30 et 40 km/h : 3 points
excès de vitesse entre 40 et 50 km/h : 4 points
excès de vitesse supérieur à 50km/h : 6 points

Sanctions judiciaires

En suite de la commission d’un excès de vitesse vous pourrez vous voir condamné non seulement au paiement d’une amende mais également à une peine complémentaire qui peut alors affecter directement l’usage de votre permis de conduire. En effet, le Tribunal pourra prononcer à votre encontre une suspension de votre permis de conduire, une interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur ou encore vous contraindre à accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Enfin, sachez que si vous commettez un excès de vitesse supérieure à 50km/h, vous risquez de voir prononcer la confiscation du véhicule ayant servi pour commettre l’infraction, si vous en êtes le propriétaire.

vitesse2LES SOLUTIONS

Maitre BEHAR se propose de contester les avis de contraventions qui pourraient vous être adressés et vous éviter ainsi toutes pertes de points.
Pour ce faire, il est indispensable de lui adresser dans les 45 jours suivant la date d’envoi de l’avis :
- L’avis de contravention en original.
- La requête en exonération dument complétée.
- Un chèque de consignation libellé à l’ordre du Trésor Public.
Dès réception, Maitre BEHAR s’engage à procéder aux diligences nécessaires auprès de l’Officier du Ministère Public compétent.
Dans le cadre de cette contestation, Maitre BEHAR s’engage à assurer personnellement votre défense lors de votre comparution devant la Juridiction compétente.
En cas d’interpellation, elle se propose d’étudier avec minutie l’ensemble des mentions figurant sur le procès verbal qui vous aura été remis (date de vérification du radar utilisé, conditions d’utilisations conformes aux données techniques..).
Fortes de ces expériences devant de nombreuses Juridictions, Maitre BEHAR, Avocat en droit routier, s’engage à solliciter dans le cas échéant votre relaxe et vous éviter ainsi toute suspension de votre permis de conduire ainsi que toute perte de points.

Comments are closed.